Masterclass 2021

  • Le vendredi 29 Janvier de 8h45 à 17h

au CIRM  pour les étudiant·e·s habitant Marseille qui le souhaitent et à distance pour tou·te·s.

  • 4 mini-cours ( 45 + 35 minutes chacun) autour de problèmes de mathématiques appliquées.

Plutôt équitablement répartis entre EDP, Calcul Scientifique, Probabilités et Statistique, les 4 piliers du M2 CEPS

  • Les inscriptions sont obligatoires pour suivre (en ligne ou au CIRM) et se font ici:

https://conferences.cirm-math.fr/2643.html

 

Les 4 orateur·rices:

avec qqes informations sur leur exposé:

 

Dans cet exposé, je présenterai quelques modèles réduits pour les écoulements
en milieux peu profond dont les applications possibles sont : la météorologie, l’hydrologie,
l’hydrogéologie, la physique des vagues, la propagation de tsunamis, etc.
Ces modèles réduits sont obtenus à partir des équations générales de la mécanique des
fluides par une approximation hydrostatique (ou onde longue).
Par opposition à l’esprit "mécanique numérique", l’approche asymptotique permet de
réduire la dimension du problème mathématique pour aboutir à des équations plus "sim-
ples" à résoudre dont le gain en temps de calcul est vraiment significatif. Je présenterai
dans ce contexte quelques problèmes liés à la réduction de modèle et les challenges sous-
jacents ainsi que des méthodes numériques adaptatives de maillage (h-method).

  • Hélène Leman (Inria - UMPA - ENS de Lyon)  Modèles stochastiques et Evolution des espèces

Le but de ce mini-cours est de présenter des modèles mathématiques stochastiques qui permettent d'étudier des problèmes liés à la dynamique et l'évolution de populations biologiques. Ces modèles décrivent la population à un niveau individuel : chaque individu est caractérisé par une ou plusieurs caractéristiques macroscopiques qui peuvent influencer son comportement écologique. D’un point de vue biologique, ces modèles sont particulièrement intéressants car ils s'adaptent facilement pour prendre en compte un grand nombre de types d’interactions entre les individus. En étudiant ces modèles sous différentes échelles de temps et sous différentes hypothèses biologiques (grande population, mutations rares...), on peut donner des résultats quantitatifs à certaines questions écologiques précises. Des outils de probabilités mais aussi d'équations aux dérivées partielles sont souvent nécessaires. Ce mini-cours sera illustré par l'exemple suivant de problématique biologique: Quel est l'effet d'une préférence d'accouplement sur l'évolution des populations?

  • Philippe Naveau (LSCE, IPSL-CNRS)  Analyse statistique d'événements extrêmes en climatologie

Emploi du temps :

Version provisoire, les créneaux devraient rester inchangés, mais l'ordre des interventions est succeptible d'être modifié.

  • 8h40 : Accueil des participants au CIRM
  • 8h55 : Début de la transmission avec introduction de la journée.
  • 9h: Exposé 1 Mehmet Ersoy
  • 9h45: Exposé 1 Anne-Laure Dalibard
  • 10h30: PAUSE réelle au CIRM (et virtuelle).
  • 11h: Exposé 1 Philippe Naveau
  • 11h45: Exposé 1 Hélène Leman
  • 12h30:  DEJEUNER
  • 14h: Discussion autour des études en mathématiques appliquées, leur débouchés...
  • 14h20: Exposé 2 Anne-Laure Dalibard
  • 14h55: Exposé 2 Mehmet Ersoy
  • 15h30: PAUSE
  • 15h50:  Exposé 2 Hélène Leman
  • 16h25: Exposé 2 Philippe Naveau
  • 17h:  Fin de la Master Class (Pour permettre un retour des participant·e·s réel·le·s avant le couvre-feu).